Notre billet radio du 4 mai: Et vous cueillez-vous l'ail des ours?


Aujourd’hui, je vais vous parler de l’ail des ours.

C’est la pleine saison de cette plante aromatique sauvage que vous trouverez dans les sous-bois. Elle se récolte d’avril à juin.

Ses feuilles ressemblent très fort à celles du muguet, faites donc bien attention. Mais l’odeur assez prononcée d’ail permet de ne pas se tromper. La fleur est également totalement différente. Elle est blanche à 6 pétales regroupées en ombrelle et elle est aussi comestible. Par contre, ces deux plantes poussent toutes les deux aux mêmes endroits, soyez donc très vigilants

Lors de la cueillette, soyez attentif à ne pas cueillir la plante avec le bulbe, coupez plutôt les feuilles et les fleurs. Veillez également à ne pas prélever plus de la moitié des plantes à votre disposition afin de préserver la pérennité de la plante.

L’ail des ours se mange frais : en légume, dans les potages, les omelettes, les salades. Il peut également se conserver dans de l'huile d'olive ou aromatiser le vinaigre.

Cet aromatique a des vertus digestives et fait baisser la tension artérielle. L’ail des ours soulage les douleurs d'estomac, stimule l'appétit et la circulation sanguine.

Ma recette préférée est celle du pesto d’ail des ours. Mixer les pignons de pin grillés avec le parmesan rappé , l’huile d’olive et les feuilles d’ail des ours et le tour est joué ! Les puristes passeront la lame du mixer au congélateur avant de de l’utiliser afin de préserver les arômes de l’ail des ours. A consommer avec des pâtes fraîches et des tomates concassées, vous m’en direz des nouvelles !

Voici donc une astuce bienvenue pour profiter des bienfaits de ce printemps qui nous a tant fait languir.

Je vous donne rendez-vous à la semaine prochaine pour d’autres conseils au naturel.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square