Notre rubrique radio du 24 février: 185 produits cosmétiques d'usage courant ont une compositio

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet d’actualité dans la presse : la composition douteuse des produits cosmétiques.

Plusieurs articles ont, en effet, été publiés ces dernières semaines alertant les consommateurs sur la présence de substances nocives dans 185 produits cosmétiques d’usage courant.

Par substances nocives, on entend des allergènes, des composés toxiques et des perturbateurs endocriniens. Ces substances sont retrouvées aussi bien dans des produits de grandes marques que de distributeurs.

Et méfiez-vous des mentions marketing faussement rassurantes. Par exemple, malgré la mention « hypoallergénique » figurant sur des produits pour bébés ou d’hygiène intime, il a été découvert un conservateur auquel des dermatologues avaient décerné en 2013 la palme peu enviable de l’allergène de l’année !

Alors, comment s’y retrouver me direz-vous ? Voici quelques pistes pour vous aider :

Une liste d’ingrédients cosmétiques se lit comme celle des produits alimentaires. Les premiers ingrédients mentionnés sont majoritaires dans la composition et sont dégressifs en avançant dans la liste. Seul exception, dès qu’un ingrédient est présent à moins de 1 % dans la formule, le fabricant peut le placer n’importe où dans la liste. Un véritable casse-tête pour du simple savon. Décourageant, n’est-ce pas ? C’est tout à fait le but.

En pratique, commencez par vous méfier des ingrédients écrits en lettres capitales qui sont bien souvent mauvais pour la santé et l’environnement : Un des plus célèbres étant le SLS, le Sodium Lauryl Sulfate, qu’on utilise notamment dans les savons sans savon et qui est reconnu comme étant un tensioactif irritant.

D’une façon générale, tout ce qui se termine en -ane -one -thiconol -siloxane -silane désigne les silicones à base de pétrole qui mettent une éternité à se désintégrer dans l’environnement. Ils se contentent de donner l’illusion d’une bonne hydratation et étouffent la peau par leur action occlusive.

Les mots « parfum » ou « fragrance » désignent toujours un parfum synthétique.

Vous reconnaitrez les produits à base d’extraits naturels de plantes facilement, ils sont presque toujours désignés par un nom latin. Les substances indiquées en anglais seront synthétiques.

La solution facile à tout ce flou artistique? Faites vos cosmétiques vous-même! Rapide, pas cher, éfficace et moins chronophages que vous le croyez! Testez un de nos ateliers et vous serez convaincus.

Je vous donne rdv à la semaine prochaine pour d’autres conseils au naturel.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square